CONCERNANT LES 3 PLANS LOCALISES DE QUARTIER (PLQ)

(Charles-Georg, Riant-Parc, Joli-Mont),


Les habitants du Mervelet:

  • Prennent acte des résultats des votations du 22 octobre 2006
  • Confirment leur solidarité avec les propriétaires des parcelles visées par ces PLQ
  • Maintiennent que, dans leur grande majorité, ils ne désirent pas vendre
  • Dénoncent le fait que de n'avoir pas été consultés dans l'élaboration des plans
  • Font part de leur scepticisme par rapport à la faisabilité des projets immobiliers envisagés par ces PLQ.


Les habitants du Mervelet expriment tous leurs remerciements aux électeurs de la Ville de Genève qui les ont soutenus dans leur opposition à une urbanisation massive, qui visait à anéantir, à terme, le dernier quartier vert de la rive droite de la ville. Leur vote représente une valeur inestimable, dans la mesure où ils ont eu le courage de s’opposer à une étonnante Union Sacrée qui, tout au long de la campagne, a laissé bien peu de place à la divergence d’opinion et, en définitive, à une pensée libre et indépendante.

Le résultat du vote des habitants du Petit-Saconnex, vaste quartier dans lequel s’intègre le Mervelet, mérite d’être mentionnné : en effet, par une écrasante majorité de près de 70 %, le projet de densification proposé y a été rejeté. Ce vote de proximité prouve qu’il ne s’agissait pas ici de défendre des intérêts purement égoïstes, contraires à l’intérêt général. Les habitants du Petit-Saconnex ont montré leur volonté de préserver un quartier vert auquel ils sont attachés. D’ailleurs, l’analyse des résultats par locaux de vote montre, que plus les votants étaient domiciliés près du Mervelet, plus les votes ont été favorables à ce quartier.

Les partis et associations, qui se sont ralliés sous le nom de l’Union Sacrée, crient aujourd’hui victoire !
Ils devraient pourtant reconnaître que cette victoire paraît bien "rachitique" :
c’est moins de 3 électeurs sur 10 qui ont participé à ces votations (nouveaux étrangers compris), mais c’est surtout près de 1 électeur sur ces 3 qui a fait passer un message fort à l’Union Sacrée en n’étant pas dupé par la démagogie des autorités ! En effet, grâce à un détournement très habile de l’objet du vote, il ne s’agissait dès lors, ni plus ni moins, de LA SOLUTION à la pénurie de logements et aux loyers abusifs.
Dans ces conditions, qui aurait osé voter 3 x NON au logement ?
Maigre victoire donc pour cette Sacrée Union, si l’on tient compte de l’ampleur des moyens déployés !

Il est à espérer que les Genevois ayant voté pour la construction immédiate de logements au Mervelet ne seront pas trop déçus lorsque de nombreuses années se seront écoulées avant de voir éventuellement se réaliser dans ce quartier un nombre très restreint d’habitations.
En réalité, " la peau de l’ours a été vendue " bien trop tôt. En effet, le Mervelet est un quartier bien vivant, habité et soudé, dont les parcelles nécessaires pour la construction annoncée de " près 300 logements" ne sont pas disponibles et un nombre considérable de propriétaires ne souhaite pas vendre, même aux prix réactualisés, proposés par M. Mark Muller.
A ce propos, il n’a jamais été éclairci qui, de l’Etat ou de la Ville (donc de toute manière des contribuables…) ou alors des promoteurs, paiera les exorbitantes compensations annoncées, totalement irréalistes pour un budget de logements sociaux.

Il est souhaitable que la même détermination et la même énergie, démontrées par les autorités dans cette campagne politique sur la densification du Mervelet, soient également déployées à l’avenir pour faire avancer les nombreux projets de construction de logements sur les terrains appartenant déjà aux collectivités publiques (par exemple Sécheron, Grand-Pré, Jonction, Artamis, la Praille...).

Les Genevois ont donc voté OUI à l’accessibilité à des logements à prix raisonnables…
Aux Autorités d’essayer maintenant d’en tenir compte avec des projets réalisables !


ASSOCIATION DES HABITANTS DU MERVELET

Site créé par Pimpush.